ICR en chiffres

8 équipes de recherche travaillant aux interfaces de la chimie radicalaire, de la synthèse organique, des simulations, des matériaux ou encore de la biologie.
0
équipes
0
personnes
0
publications
par an
0
contrats
scientifiques

Actualités

  • Don de la ROGER PELLENC FOUNDATION

    L’ICR remercie la ROGER PELLENC FOUNDATION pour son soutien au développement de la recherche du laboratoire. L’objectif de cette fondation est le développement de la connaissance scientifique française dans le domaine des énergies renouvelables et notamment des batteries de nouvelles générations

    Plus d'infos
  • L'Institut de chimie radicalaire célébre ses 10 ans !

    Le 4 mai 2022, L'ICR a célébré ses 10 ans en organisant un symposium international avec des conférenciers prestigieux.
    Nous avons eu l'honneur de recevoir: Prof. K. Matyjaszewski, Dr. J-F. Lutz, Prof. J. Lalevée, Prof. L. Emsley, Prof. D. Bailey et Prof. M. Olivucci.

    Retour sur l'évènement
  • Un nouvel appareil de RMN PDN (DNP) à Marseille !

    La technique de polarisation dynamique nucléaire ou PDN (en anglais : Dynamic Nuclear Polarisation ou DNP) permet, grâce au principe du transfert de la polarisation du spin électronique au noyau, de palier à la faible sensibilité de la technique RMN.

    Retrouvez cet appareil au Spectropole de la Fédération Sciences Chimiques Marseille

    Plus d'infos
Mollica

Distinction

Toutes nos félicitations à Giulia Mollica qui a été nommée membre distingué Junior de la Société Chimique de France 2022 !

Bienvenue !

Nous avons le plaisir d’accueillir trois nouveaux chercheurs CNRS : Dr Karine Barral, Dr Samuel Cousin, Dr Anne-Doriane Manick.

Distinction

Toutes nos félicitations à notre collègue et directeur Didier Gigmes qui s’est vu décerner la médaille d’argent du CNRS 2022 !

Capture d’Iode Ecoénergétique par un Crystal Moléculaire Hôte•Invité

Angew. Chem. Int. Ed., 2022

L’ adsorption de molécules d’iode est d’un intérêt crucial lorsque des isotopes radioactifs impliqués dans le cancer de la thyroïde sont relargués dans les centrales nucléaires ou après des accidents nucléaires. Le nouveau matériau, un composé de cristaux moléculaires formés par l’empilement de complexes Hôte-Invité, possède des canaux très affins pour les molécules d’iode, bien que ces canaux soient remplis d’eau.

Atovaquone

Prévention de la croissance tumorale et de la propagation par vaccination in situ avec une atovaquone ciblant les mitochondries

Advanced Science, 2022, e2101267

 L’atovaquone, un médicament antipaludique, est connu pour inhiber la chaîne de transport électronique mitochondriale. Des chercheurs du Medical College of Wisconsin, du Center for Cancer Prevention et de l’équipe SREP ont développé un nouvel agent dérivé de l’atovaquone (Mito-ATO) qui s’accumule dans les mitochondries de cellules cancéreuses ainsi que dans les cellules immunosuppressives au sein du microenvironnement immunitaire tumorale. En utilisant une approche de vaccination in situ, l’injection de Mito-ATO dans les tumeurs primaires déclenche de puissantes réponses immunitaires des lymphocytes T en local mais aussi dans des sites tumoraux distants

Réactions Radicalaires Enantiosélectives Utilisant Des Catalyseurs Chiraux

Chemical Reviews, 2022, en ligne

Les réactions radicalaires énantiosélectives ont longtemps été considérées comme difficiles. Durant ces dernières années, le contrôle de la stéréosélectivité des espèces radicalaires a fait l’objet d’intenses recherches. Ces travaux ont été couronnés par l’attribution du prix Nobel en 2021. De grandes avancées ont pu être apportées grâce à l’utilisation d’organocatalyseurs et des métaux de transition. L’état de l’art de ces réactions a été résumé dans cette revue.

Suivez-nous sur Twitter