News

Table des matières

Des chercheurs des équipes SACS et CMO ont démontré que la RMN à l’état solide, combinée à la polarisation nucléaire dynamique (DNP), permet de révéler la formation d’espèces métastables transitoires (e.g. espèces de nucléation et pré-nucléation) durant les premières étapes de cristallisation de la glycine en milieu nano-confiné. L’approche repose sur l’utilisation d’une nouvelle classe d’agents polarisants constitués de silices mésoporeuses contenant des radicaux TEMPO dans les murs du matériau, développés à l’ICR. Les résultats montrés ouvrent de nouvelles perspectives sur la possibilité de dévoiler l’aspect mécanistique de la nucléation au niveau atomique.

Félicitation à Cathy Lefay, équipe CROPS, distinguée en 2021 par le journal Polymer Chemistry comme une chercheuse pionnière pour ses travaux créatifs et innovants sur la copolymérisation entre les acétals de cétène cycliques et les monomères vinyliques .

blank

Félicitation au Prof. Mario Barbatti, équipe CT, nommé membre senior de l’Institut Universitaire de France, IUF, et membre de la European Academy of Sciences, EURASC .

blank

Dans le cadre du programme DOC2AMU, Xue Yang de l’équipe SREP présente son travail de thèse sur les « Cucurbit[n]urils fonctionnalisés : Des vecteurs innovants de médicaments » en collaboration avec l’Institut de NeuroPhysiopathologie et la société de biotechnologie Vect-Horus.

28/06/2021
blank

Laurence Charles de l’équipe SACS, en collaboration avec le groupe du Dr. Jean‐François Lutz de l’Institut Charles Sadron, a étudié la dégradation et la réparation de poly(uréthane)s N-substitués à séquence contrôlée. Leurs travaux ouvrent de nouvelles voies intéressantes pour l‘édition, l’altération et la correction de séquences digitales

blank

Félicitation à Jean-Arthur Amalian, équipe SACS, pour son Prix du doctorant 2020 de la section régionale PACA de la Société Chimique de France (SCF)

Titre de sa thèse : MS/MS sequencing methodologies to read encoded polymers

blank

Cette publication passe en revue un large éventail d’applications de machine learning dans la recherche sur les états excités des molécules, notamment la prédiction des propriétés moléculaires et la recherche de nouveaux matériaux optoélectroniques. Les auteurs analysent de manière critique les développements de la machine learning afin de suivre leurs progrès, d’évaluer l’état actuel de l’art et de mettre en évidence les problèmes critiques à résoudre à l’avenir.

blank

Livre publié par la Royal Society of Chemistry, 2021.

Editeurs: Olivier Ouari, Didier Gigmes

blank

Des avancées remarquables ont récemment permis de mimer certains aspects mécaniques de machines moléculaires biologiques, mais tous les systèmes décrits fonctionnent en solvant organique. Des chercheurs des équipes SREP, SACS, CROPS et de l’Université de Macau (Institut des Sciences Médicales Chinoises) ont maintenant décris un cliquet énergétique partiel fonctionnant dans l’eau, suggérant que les macrocycles de type cucurbituril pourraient devenir des composes-clé pour la construction de machines moléculaires avancées